1 ère séance de négo URSSAF 2020!

La direction nous a convoqués pour « discuter des modalités d’accompagnement  pour la mise en place de  l’URSSAF  2020 »

Dans son « A la volée » elle précise :

La négociation portera sur « des modalités de choix des sites et des affectations, des conditions de mise en œuvre de ces mobilités »

Dés le début des négociations le directeur général adjoint a planté le décor « Si il n’y a pas d’accord ce seront des mesures unilatérales !»

Notre interlocuteur a ensuite indiqué tout ce qui était non négociable :

  • Les sites
  • Les activités sur les sites
  • Une fiche de vœux avec 3 choix
  • Pas de prime de mobilité fonctionnelle
  • Pas de fiches de vœux pour les salariés non concernés par URSSAF 2020 (Lagny Marceau)

A cela s’ajoutent 3 obstacles :

Les mobilités fonctionnelles souhaitées devront être évoquées avant les fiches de vœux lors des entretiens professionnels

Les besoins en formation ; un chantier PEPS qui télescope les négociations est mis en place .

Le télétravail un nouvel accord doit être également négocié sur des bases directoriales.

 

Ce qui est éventuellement négociable 

  • Le montant d’une prime de mobilité géographique
  • Une prise en charge des déménagements
  • Une aide à la recherche de logements (prise de contacts avec les mairies)
  • Une augmentation du remboursement  des frais d’abonnement à un transport en commun (de manière transitoire)
  • Une dotation augmentée de la subvention CE pour l’aide au logement

 

Peu de matière à négocier sur la table contrairement à ce que laissait supposer le « à la volée » de notre directeur. La CFDT vous tiendra informés du déroulement de cette négociation décidément très téléguidée .

N’hésitez pas à nous remonter des question ou des idées via notre blog

 

PARCOURS CONTRÔLEURS …Suite !

Alors que les vacances de postes pour le parcours 5A-5B sont déjà ouverts en province, que les études des dossiers des postulants et entretiens sont clos dans certaines DDR, en Ile de France, nous n’avons toujours aucune information !

Ni le nombre de parcours proposés !
Ni les modalités pour y prétendre !
Ni les critères d’éligibilité !

Le sujet sera abordé lors de la plénière du 13/07/2017. Aussi, restons très vigilants sur les annonces de notre Direction.

Rencontre organisations syndicales de l’URSSAF IDF et monsieur Renard

Compte rendu de la réunion du 21 juin 2017 entre les organisations syndicales de l’URSSAF IDF et monsieur Renard, monsieur Ducombs et madame Thauvin

Tout d’abord, suite à la pétition commune, Monsieur RENARD a annoncé qu’une délégation sera reçue par Madame MARANDEL, présidente du conseil d’administration de l’organisme de 9 H à 10 H le 27/06/2017.

Les différentes organisations syndicales présentes ont fait le constat de la dégradation des conditions de travail, de l’angoisse des salariés face à la désorganisation à venir provoquée par le projet URSSAF 2020, la stagnation des salaires, le manque de parcours professionnels, les surcharges de travail dues aux problèmes informatiques récurrents, l’absence de plan de formation face aux évolutions des métiers.

Des questions ont été posées sur la future COG actuellement en cours de discussion, sur DSI 2018 et la réorganisation de l’ACOSS, sur l’augmentation des heures supplémentaires et l’augmentation des embauches de CDD.

Face à ce constat calamiteux, le directeur général partage l’impression d’incertitude qui serait due :

  • au projet DSI 2018 et à la réorganisation de l’ACOSS
  • au devenir incertain de la gestion RSI et PL (professions libérales)
  • Il pense que pour ce dernier point, nous connaîtrons la cible à la rentrée soit :
    1)  par la création d’un GIP (groupement d’intérêt public) autonome regroupant RSI/URSSAF
    2) par une gestion unique assurée par les URSSAF des TI/PL intégrés

SALAIRES

C’est un problème qui dépend du national :

L’obligation donnée par le ministère de ne pas augmenter la RMPP (rémunération moyenne du personnel en place) et la non prise en compte des différences géographiques dans l’évaluation du coût de la vie.

La politique des rémunérations au sein de l’URSSAF IDF ne permet pas de cumuler parcours professionnels et pas de compétence.

EFFECTIFS

Le directeur général est persuadé que l’on ne peut poursuivre la baisse des effectifs comme cela a été fait ces dernières années, la qualité du recouvrement en pâtirait !

Il émet également des réserves sur la volonté actuelle des pouvoirs publics de tout centraliser au risque de fragiliser le recouvrement.


Point de vue de la CFDT

Les belles paroles, c’est bien mais cela ne nous satisfait pas !

Pour les salaires, il est temps de refaire une grève nationale et suivie.

Pour le projet URSSAF 2020, suite à notre demande, des dates de négociations ont été fixées à début juillet pour s’accorder sur une méthode de négociation.

Il est grand temps !

Nous aimerions comprendre comment la direction va planifier les formations des personnels face aux changements importants d’organisation et l’intégration de nouveaux collègues ?

Nous aimerions savoir quelles seront les propositions pour le nouvel accord télétravail ?

Nous voulons connaitre l’enveloppe budgétaire exacte prévue pour le personnel par le ministère pour la mise en œuvre du projet URSSAF 2020.

Enfin, nous réitérons notre demande de multi régimes sur chaque site.

Compte tenu de tous ces éléments, la CFDT n’appelle pas à la grève le 27 juin parce que rien à ce stade du projet ne permet de lancer les salariés dans la bataille tant les contours de celui-ci sont encore très flous.

La CFDT considère qu’aucune certitude et affirmation ne nous ont été données pour justifier un appel à la grève.

La CFDT rencontrera la présidente du conseil d’administration en votre nom et vous tiendra informés de sa réponse.

Lettre ouverte à la direction générale

Monsieur le Directeur Général,

Nous sommes à la moitié de l’année 2017 et nous n’avons toujours aucune réelle visibilité sur le projet URSSAF 2020.

Pourtant, ce dernier a fait l’objet de maintes réunions en 2016 afin de vendre le produit au personnel de l’organisme.

Il nous a été longuement expliqué la volonté de l’ACOSS d’être propriétaire des sites, la pertinence des lieux choisis et la rationalisation de l’organisation ad hoc.

Et l’humain dans tout ça ?

On nous affirme qu’il est au cœur du sujet ! Hélas, après maintes réorganisations, après de nombreux changements de catégorie de cotisants à gérer, après une régionalisation plus douloureuse et impactante que prévue, le doute est permis.

Nous réitérons notre souhait de voir gérer sur chaque site du régime général et des TNS.

Nous souhaitons qu’un calendrier précis soit établi avec les représentants des salariés, mais également avec les salariés eux-mêmes afin qu’ils soient associés et informés en temps réel de l’avancée du chantier.

Nous demandons qu’une dotation financière à la mesure de l’ambition du projet soit budgétée pour ce dernier permettant l’attribution d’une prime, des pas de compétences et la possibilité de ruptures conventionnelles.

Pour mémoire, la régionalisation devait affecter seulement 56 personnes. On est bien au-delà de cette estimation. En 2013, il a été attribué 200 € aux salariés suite à la fusion, bien maigre lot de consolation quand on connait les conséquences de celle-ci sur la vie professionnelle et personnelle des personnels concernés et quand, dans le même temps, les agents de direction se sont vus attribuer 5 % d’augmentation pérenne.

C’est pourquoi, nous souhaitons voir aboutir à un accord clair et précis pour tout un chacun, un accord gagnant-gagnant comme cela s’est fait dans le cadre des négociations pour le reclassement des personnels de Marne-la-Vallée, pour lesquels nous estimons avoir obtenu des solutions satisfaisantes.

Face à une classification vieillissante et inadaptée, à une valeur du point toujours en berne, à une distribution de pas de compétences a minima , à des passages de niveau au compte-gouttes, le tout sur fond soi-disant de crise, cela nous paraît être le minimum acceptable.

Compte rendu CE du 15 Juin 2017

1) Avis sur le projet des transferts des salariés d’Apria et d’Harmonie Mutuelle à l’Urssaf Ile de France

Suite à la loi des finances de la SS 2016, les cotisations de maladie et maternité des professions libérales seront recouvrées par les URSSAF à compter du 1er janvier 2018. Une partie des personnels des organismes (groupement ou mutuelle) qui recouvraient ces cotisations en lieu et place du RSI PL, seront transférée aux URSSAF.
La CFDT a émit un avis positif à l’arrivée des salariés d’Apria et Harmonie (30 personnes) à l’URSSAF.
La CGT et FO ont émis un avis négatif.

2) Avis sur le projet DSI 2018

La Direction précise que les agents ne se verront pas proposer de fiche de vœux. Par contre, un organigramme nominatif sera donné à chaque agent transféré lors du processus d’affection, d’ici fin juin.
Cependant, la majorité des agents ne changeront pas d’activités ou de lieux d’affection.
Ceux qui changeront, peuvent demander un entretien auprès de la cellule d’accompagnement de la transformation de la DSI et se faire accompagner par un représentant syndical, s’il le désire.
=>Avis à rendre au prochain CE

3) Avis sur le projet d’évolution de l’organisation du secteur recouvrement de la DDR Paris Nord

Avis négatif du comité d’entreprise

4) Projet de budgets du Comité d’entreprise 2017

Depuis le 1er janvier 2016, le CE présente deux budgets autonomes. Le plus important concerne les Activités Sociales et Culturelles (ASC) et le budget de fonctionnement pour les Activités Economiques et Professionnels (AEP)

5) Informations sur les réflexions en cours en matière d’accueil téléphonique et sur rendez vous.

La Direction observe une baisse conséquente de la fréquentation à l’accueil physique dans les DDR, d’environ 27% par rapport à l’année 2016.
Les cotisants ont la possibilité de prendre un rendez vous soit en fonction du site choisi ou du délai de prise de rendez-vous.
Tous les sites sont amenés à recevoir tous les employeurs quelque soit le site d’affectation du compte.
Les DDR qui reçoivent le plus de cotisants, sont celles qui sont les mieux desservis par les transports, en autre les DDR PS et 93. Les délais d’attente s’allongent, soit jusqu’à 7 jours.
Les élus demandent une augmentation de personnel d’accueil dans ces DDR
Il a été observé une augmentation des rendez-vous non honorés par le cotisant, de l’ordre de 29%.

Délégation du Personnel du 02 juin 2017

PASSAGE NIVEAU 3 AU NIVEAU 4 :

Nous avons demandé qu’une commission paritaire puisse statuer si le salarié échoue à son entretien.

La Direction ne le souhaite pas.

Charge au salarié de postuler à nouveau !

CDD DEPART DU CONTRAT DEBUT MAI 2017 : FERMETURE DE L’URSSAF IDF LE 26/05/2017 :

D’après la Direction, aucun salarié en CDD n’a dû poser un congé sans solde.

Dans le cas contraire, il convient à ceux qui sont concernés de contacter la DRH ou la CFDT pour qu’une autre solution, sans perte de salaire, soit trouvée.

DEVELOPPEMENT DU DISPOSITIF DPM :

Il s’agit d’une offre de service Uncanss, qui permet pour un salarié d’évaluer son potentiel managérial (Détection du Potentiel Managérial). Cette démarche est au volontariat et n’a aucune valeur obligatoire.

Par contre, l’avis rendu sera transmis à l’encadrement …A utiliser avec vigilance !!…

FICHES D’EVALUATION :

Etablissement d’un guide de valeurs managériales suite à un chantier PEP’S. Mise en place d’un outil d’autoévaluation uniquement pour les managers. Il est à faire uniquement entre eux, avant les EAEA

DEMANDE D’ACOMPTE :

Il y a eu 194 demandes d’acompte sur la paie de mai 2017, et 20 sur la gratification annuelle.

Ça fait réfléchir !…

LIVRAISON DES TITRES RESTAURANT SUR SITES :

Des instructions ont été données pour que les tickets restaurants soient livrés sur les sites le matin afin d’éviter aux agents réceptionnaires de rester tard la veille au soir.

URSSAF 2020 :

Les négociations vont bientôt commencer … Communication prochaine aux IRP … A suivre !

TAD ET HEURES SUPPLEMENTAIRES LE SAMEDI :

La direction refuse que les TAD fassent des heures supplémentaires à domicile les samedis.

FRAIS DE TRANSPORT POUR LES INSPECTEURS

Suite à la demande CFDT, la Direction va examiner la possibilité de rembourser les frais de transport automatiquement pour ceux qui ont un abonnement annuel ; et cela sans attendre l’état d’activité mensuel lequel prévoit les repas et le transport.

Délégation du personnel du 11 mai 2017

CONTRE-VISITES MEDICALES A L’INITIATIVE DE L’EMPLOYEUR :

question : Quel est le nombre de visites pour avril 2017 ? Combien ont fait l’objet d’une reprise de travail anticipée ?

Réponse de la direction : Il y a eu 3 contre-visites médicales en avril. Aucune n’a fait l’objet d’une reprise anticipée.

Commentaires CFDT : à chaque délégation du personnel, nous constatons cette même réponse. Des contre-visites médicales inutiles qui donnent la mauvaise impression que le direction n’a pas confiance aux salariés en arrêt maladie. Lassant.


TRAVAUX RER A ETE 2017

question : La Direction nous a informés lors de la précédente DP que la mise en place du TAD sur site serait reconduite en 2017 pour pallier à la fermeture de la ligne A de La Défense à Nation. Combien de places disponibles y aura-t-il à CERGY ?
Y en aura-t-il autant que les autres années ? L’accueil de nouveaux services au sein de la DDR ne compromet il pas le nombre de salariés bénéficiaires de la mesure ?

Réponse de la direction : Les tableaux de recensement ont été transmis aux managers le 10/05/2017, réponses attendues pour début juin 2017.
La Direction s’organisera pour qu’il y ait de la place pour tout le monde dans les DDR, afin de donner satisfaction à tous. Si une personne est concernée par un site distant, son manager ne peut pas s’y opposer.
Il ne faut pas hésiter à nous faire remonter les problèmes rencontrés.


TRAVAIL A DOMICILE

question : Ne pourrait-on pas fournir aux collègues une souris et un clavier sans fil ?

Réponse de la direction : Le matériel utilisé pour le TAD ne permet aucune installation: les drivers (logiciels de reconnaissance de ces matériels sans fil) ne peuvent donc pas être installés.

Commentaires CFDT : Etonnant quand on sait qu’un module Bluetooth nécessaire à la connexion sans fil est un standard sur les ordinateurs ou que cela revient très peu cher.


PANNEAUX D’AFFICHAGE

question : Dans certaines DDR, il est compliqué d’afficher les tracts sur les panneaux prévus à cet effet, tant il y a peu de place.
Quand vont-être installés de nouveaux panneaux ?

Réponse de la direction : Une étude est en cours et un point sera fait sur la situation des moyens dédiés aux organisations syndicales.

Commentaires CFDT : Les panneaux d’affichage sont parfois dignes d’un sketch. Dans un prochain article nous posterons la photographie d’un de nos panneaux syndicaux caché derrière une porte au fond d’un couloir.


PRIME D’INTERESSEMENT

question : De nombreux salariés n’ont toujours pas reçu l’accusé réception de leur demande concernant le versement de la prime sur leur compte bancaire.
Où en est le traitement de ces demandes ?
Comment faire si certaines d’entre elles ont été oubliées, pour ne pas pénaliser les salariés concernés par cet oubli ?

Réponse de la direction : A l’Urssaf Ile-de-France, nous avons choisi de transmettre, dans un premier temps, les bulletins d’option pour interroger les salariés sur leur choix de placement ou versement de leur prime d’intéressement et dans un deuxième temps, d’envoyer la fiche individuelle avec le montant de la prime.

Par ailleurs, les salariés qui n’ont pas répondu au 1er mailing ont reçu une notification de placement par défaut; A la réception de ce dernier, certains d’entre eux qui avaient oublié de répondre ont contacté l’ADP pour notifier leur choix définitif qui a ainsi pu être pris en compte.


REFERENTIEL EMPLOI

question : Quand va-t-on avoir une mise à jour des fiches métiers sous Workflow ?

Réponse de la direction : La DRH a procédé à la mise à jour de tous les référentiels-emploi à l’occasion du lancement de la campagne EAEA, et intégrés au workflow EAEA avant le début de la campagne.


CONTRÔLEURS DU RECOUVREMENT

question : Où en est le chantier de l’ACOSS pour le 5B?
Quand aura-t-on la réponse définitive ? Quels sont les critères retenus, le mode opératoire du changement de niveau (décision de l’encadrement ? vacance de poste ? etc… )?

Réponse de la direction : Un groupe de travail national sur le sujet est toujours en cours.

Commentaires CFDT : Il doit y avoir pénurie de matériaux, car le chantier du parcours N5B est toujours en cours ! Et aux dires de la DRH « on n’en est pas à la fin ! » … On va bientôt fêter la 1ère année de l’entrevue à l’ACOSS.


SERVICE MICRO ENTREPRISES DU 93

question : Une collègue est partie en formation d’inspecteur début mars 2017. Son portefeuille, d’environ 5000 comptes, n’a pas été repris à ce jour. Quand va être nommée la personne en charge de ce portefeuille ?Il n’est pas concevable que ces 5000 comptes soient répartis sur les autres collègues.

Réponse de la direction : Ce portefeuille va être attribué à une personne de retour de congé maternité mi mai.


DSN

question : L’URSSAF d’ Ile de France est passée à la DSN. Il y a obligation légale pour l’employeur d’en informer chaque salarié. Qu’attend notre direction pour répondre à cette obligation ?

Réponse de la direction : Une information sera jointe au bulletin de salaire de mai.

Commentaires CFDT : Étonnant. Il aura fallu qu’une question soit postée via notre blog et posée en délégation du personnel pour que la direction respecte ses obligations.


BASE INACCESSIBLE LE 25 AVRIL 2017

question : Le SNV2 a été inaccessible toute la journée du 25 avril 2017 suite au rattrapage de quatre journées comptables. Impossibilité de travailler pour l’ensemble des agents de l’URSSAF.
Quel est l’intérêt de la direction de ne pas accorder du temps/compteur pour permettre aux agents de rentrer chez eux plus tôt suite à une journée blanche ?
ce temps non accordé reflète bien le manque de considération du travail des DDR. Est il possible de revenir sur votre décision en injectant trois heures ?

Réponse de la direction : La direction maintien sa position. Il ne sera pas accordé de crédit temps.

Commentaires CFDT : Il fût un temps à l’URSSAF où en cas de problème de transport ou soucis technique, le direction injectait du temps pour aider les salariés.
Les temps ont bien changé, ce n’est plus le cas aujourd’hui. La direction semble penser que les salariés de l’URSSAF d’ile de France sont des privilégiés travaillant dans de bonnes conditions de travail. Pourtant, ce n’est pas le cas avec un système V2 défaillant et des journées de travail où l’on jongle entre feu vert et feu rouge de transactions.
A croire que les séminaires de management semblent avoir pour thème « comment démotiver les troupes »


ROUSSEAU : DEMENAGEMENT UDAC

question : Le déménagement du service UDAC est prévu le mercredi 19 juillet, une seule personne sera présente ce jour-là. Est-il possible de déplacer le déménagement d’une journée ?

Réponse de la direction :la Direction va étudier la possibilité de décaler le déménagement au jeudi 20 juillet 2017.

Compte rendu CE du 20 AVRIL 2017

Deux séances plénières du comité d’entreprise se déroulaient l’une après l’autre :
La première concernait la mise en place du nouveau comité d’entreprise avec l’élection des instances dirigeantes de celui-ci et la seconde la tenue de la séance ordinaire du comité d’entreprise.
Lors de cette première séance le bureau du comité d’entreprise a été élu :
Secrétaire : Thierry SELLIER CGT
Trésorière : Bénédicte LAUNAY CGT
1ere Secrétaire adjointe : Valérie CHATELLE CGT
1ere trésorière adjointe : Pascale HUMBERT CGT
2ème secrétaire adjointe : Anne MATHIEU CFDT
2eme trésorier adjoint : Philippe GAMEL SUD
Autres membres : Marc LEPORQ CGT, Marc GRAVRAND CFDT, Patrick PICARD CFDT.

Ensuite la séance ordinaire de la plénière d’avril a débuté

1) Avis sur le projet de transfert des activités de la CCVRP à L’Urssaf Ile de France
La CFDT note l’avis positif de nos collègues de la CCVRP pour ce transfert ; aussi nous donnons un avis positif.
Cependant la CFDT s’inquiète, compte tenu des bouleversements de l’URSSAF 2020, et de l’état de notre système informatique, des moyens donnés pour l’intégration de nos collègues ; formations, prise en charge GPEC…
2) Avis sur le projet de transfert des activités du site de Noisy le Grand et les mobilités induites pour le personnel
La CFDT regrette l’arrêt du site de Noisy le Grand.
Au-delà de l’aspect immobilier, la CFDT déplore les inévitables conséquences pour les équipes : la délocalisation qui découle du changement d’implantation des personnes avec le bouleversement sur leur vie personnelle qui en résulte, ainsi que la disparition de métiers et la dissolution des équipes avec l’impact que cela comporte sur leur vie professionnelle.
Pour ces raisons la CFDT demande qu’une attention particulière soit portée au sort individuel de chacun de ceux qui sont concernés.
3) Consultation sur le projet DSI 2018
Document joint trop tardivement. Ce point est reporté à la prochaine séance du comité d’entreprise

4) Consultation sur le projet de transfert des salariés d’Apria et Harmonie Mutuelle à l’Urssaf Ile de France
Transfert de 5 salariés d’Apria et de 27 salariés d’Harmonie Mutuelle
Les accords locaux applicables à ces salariés seront remis en cause.
Nombreuses questions des élus sur l’intégration de ces salariés extérieurs à la convention collective de la sécu et n’ayant d’autres choix que d’être reclassés dans notre organisme.

5) Cellule mixte RSI régional
Expérimentation à la DDR de Paris Sud sur la base du volontariat. Les congés déjà posés des volontaires seront respectés, pas de changement de ligne hiérarchique mais certains points techniques seront gérés par un cadre du RSI. Affiliation reste au RSI et le contrôle à l’Urssaf

6)Outil « NEXTHINK »
« Nexthink procure une visibilité instantanée et exhaustive de l’usage réel de tous les postes de travail et documente l’ensemble de toutes leurs interactions avec les réseaux, les serveurs, les imprimantes et l’internet »
Evidement aucune analyse ni capture du contenu du courriel ou de la navigation
N’est faite !!!!

7)Mise à jour des référentiels emploi des informaticiens de la DSI
Mise à jour pour la