Elections du CSE de l’URSSAF IDF

Le Comité Social Economique, KESAKO ?

A l’issue des élections professionnelles du 2 au 9 décembre 2019, le Comité Social et Economique (CSE), prévu par les réformes du droit du travail, fusionnera l’ensemble des Instances  Représentatives du Personnel (IRP) actuelles : Délégués du Personnel (DP), Comité d’Entreprise (CE) et Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT).

Le CSE aura les mêmes actions à mener que les trois anciennes instances. Des missions seront déléguées à cinq commissions obligatoires : Santé Sécurité et Conditions de Travail ; Economique ; Formation ; Egalité professionnelle ; Marchés ; Aideau logement).
Le CSE sera composé de 24 membres titulaires et 24 membres suppléants, élus pour 4 ans 26 représentants de proximité seront désignés par les titulaires du CSE. Le Directeur de l’Urssaf IDF, ou son représentant, fait partie intégrante du CSE et pourra se faire assister au plus par 3 collaborateurs.

Missions des élus au CSE :
· Présenter à l’employeur des réclamations individuelles et/ ou collectives
· Défendre les conditions de travail et garantir la santé et la sécurité des salariés
· Assurer une expression des salariés dans le cadre de la gestion et de l’organisation de l’URSSAF IDF
· Offrir des prestations sociales et culturelles aux agents et àleurs familles.
Les représentants de proximité (au moins 2 par site) :
Ils feront remonter auprès du CSE , les réclamations individuelles et collectives non résolues au niveau de la direction départementale.

Pour la CFDT,gagner les élections, c’est avoir les moyens de revendiquer, agir et obtenir.

Bilan local : 

Accords signés :
· Renouvellement et extension du TAD et le TADO
· Accompagnement des salariés dans le cadre
d’URSSAF 2020
Accords non signés :
· Droit d’expression des salariés (parce qu’il excluait les cadres)
· Droit à la déconnexion (parce que la direction refuse le droit à la reconnexion
progressive suite à longues absences)

Bilan national :

PERCO (plan d’épargne retraite)
· Signature par la CFDT d’un nouvel accord renouvelant la prime
d’intéressement (17 ans déjà !!! Que vous en bénéficiez grâce à
la CFDT)
· Revalorisaon des primes « médaille du travail »
· TAD, MUTUELLE
· Mutuelle

LA CFDT C’EST LA NEGOCIATION, PAS L’AGITATION

L’équipe CFDT obtient des résultats par la négociation et un dialogue social constructif (accords TAD, accompagnement social, classification,>). Nous privilégions les actions en fonction de leur contenu et non en fonction de ceux qui les portent.
En votant pour la CFDT vous permettez à vos élus d’avoir :
· de la crédibilité lors des négociations locales et nationales,
· du poids face à la Direction,
· des moyens pour agir et obtenir du concret

Les résultats de cette élection conditionneront notre représentativité au sein de l’organisme et au niveau national. 

Perspectives 2020 / 2024

Améliorer ce qui vous convient : 

Augmentation significative de la dotation chèques vacances
· Refonte de l’aide aux vacances
· Augmentation de la participation SPORT
· Réflexion sur les oeuvres sociales pour une meilleure redistribution
· Réflexion sur la fréquence et les formules de voyages proposés par le CSE

Maintenir : 

Des permanences CSE dans chaque site afin de garder la proximité avec chaque salarié
· Une politique de prêt immobiliers maintenus dans la mesure où les dotations patronales
nous le permettent
· Un vaste choix de spectacles, de voyages et de loisirs.

ORGANISER LA DEFENSE DES SALARIES A TRAVERS LE RÔLE REVENDICATIF DU CSE :

Depuis une dizaine d’années, la sécurité sociale est en perpétuelle restructuration.
Le recouvrement social se concentre par l’intégration de nos collègues d’Harmonie Mutuelle et
Apria, de la CCVRP, de l’Agessa MDA. Deux défis ont été lancés à l’URSSAF IDF par mener de
front la mise en oeuvre d’une nouvelle organisation du travail dans le cadre du projet URSSAF
2020 et l’accueil des collègues du RSI. A l’avenir, ce seront ceux de l’AGEPHIP et certainement
l’AGIRC et ARRCO, …
Il convient de redessiner une Urssaf solidaire et de s’appuyer sur des syndicats forts dont la priorité
est la défense des salariés, loin des idéologies qui ne servent personne.
DE LUTTER POUR LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL AVEC LA CSSCT :
La direction fait le choix « d’Open space » qui est surtout un moyen de faire gagner des mètres
carrés à l’employeur. Le nombre de WATTS explose par agent, les inspecteurs et les contrôleurs
travaillent en fonction des chiffres. La CCSCT devra être un lieu de vigilance sur ce constat des
dégradations des conditions de travail.

POURQUOI VOTER CFDT ?

La CFDT revendique, négocie, obtient et défend des accords qui améliorent vos conditions de travail ! La CFDT est porteuse de valeurs fortes : solidarité, démocratie, respect et émancipation.

ON A TOUS UNE BONNE RAISON DE VOTER CFDT !

Tous dans l’action le 18 octobre

Le projet URSSAF 2020 va bouleverser les conditions de travail des salariés que cela soit sur leur temps de transport ou leurs activités professionnelles.

            Pour toute indemnisation financière => la direction propose seulement une prime de mobilité géographique en cas d’allongement de trajet à partir de 30 mn A/R

ET LES AUTRES, ET LES AUTRES !!!!, ceux qui perdent leurs régimes, leurs collègues, leurs conditions de travail, leur environnement, ……

Depuis plusieurs mois, la CFDT a toujours été ouverte au dialogue avec des demandes précises.

 

NOUS DEMANDONS

  • Un seul vœu
  • Une prime pour tous
  • Des points de compétence en cas de changement de régime ou de portefeuille.
  • Absence de tout licenciement quel qu’il soit
  • Un représentant pour accompagner les salariés qui contesteraient leur affectation

 

Pour faire bouger les lignes,

La CFDT vous appelle toutes et tous à être en grève

 

LE JEUDI 18 OCTOBRE 2018 !

(55 minutes, ½ journée, 1 journée)

55 minutes

il n’est pas toujours aisé de montrer son mécontentement face à la direction avec une journée de grève qui plombe notre salaire en fin de mois. Mais parfois , la gréve est nécessaire pour démontrer que le personnel ne veut pas se faire marcher sur les pieds.
Comme dit dans un précédent article, la première réunion de négociation était loin d’être rassurante pour les salariés de l’URSSAF !

Il faut montrer notre volonté de prendre part à l’organisation de l’URSSAF 2020 !

Trop souvent les chiffres de grève ne sont pas élevés et la direction voit cette faiblesse comme un acquis et une possibilité de faire ce qu’elle veut. C’est pour cette raison que la CFDT a privilégié le format des 55 minutes.

Mardi 26 Mai, débadgeage de 55 minutes au cours de la journée pour affirmer ces revendications :

– Des sites multi-régimes sur chaque site
– Respect de la richesse que sont les salariés et reconnaissance de leur métier
– Donner les moyens de bien faire son travail avec des outils qui fonctionnent.
–  Lutter pour des meilleures conditions de travail

Profitez de ces 55 minutes de débadgeage pour vous réunir, discutez ensemble de ce projet 2020 et apportez nous vos questions que l’on posera à la direction lors des futures négociations. Plus le chiffre de grève est important, plus votre voix pèsera dans les négociations.

Rumeurs sur le budget du CE

De nombreux salariés nous ont contacté concernant le budget du CE. Voici un exemple de question :

Bonjour,

J’ai eu connaissance d’une information concernant le CE . On m’a informé, ainsi que d’autres collègues, que le CE s’était servi des œuvres sociales pour rémunérer ses salariés. Ce n’est pas une somme négligeable (760 000 euros).
Pourquoi notre organisation syndicale n’a pas diffusé cette information auprès des adhérents.
Je ne cautionne pas cette façon de faire….
A suivre…..

voici notre réponse :

Ce bruit court depuis quelques mois. On peut appeler cela « une fake news ». En effet, cette question a été plusieurs fois posée en séance plénière du comité d’entreprise devant son président (voir PV des plénières du CE sur intranet)
Les comptes du CE sont établis par un expert comptable puis validés par un commissaire aux comptes. Le montant des salaires du personnel du comité d’entreprise est réparti à l’aide d’une clef de répartition entre le budget de fonctionnement (activités économiques et professionnelles) et le budget activités sociales et culturelles. En effet les salariés du CE s’occupent essentiellement des activités sociales et culturelles en réservant les voyages, spectacles ou colonies. Il est donc logique que leurs salaires soient imputés sur le budget des activités sociales et culturelles. Il est en de même pour tous les comités d’entreprise au budget important. A préciser, que la somme de 760 000 euros correspond à l’ensemble du fonctionnement du comité d’entreprise ( impressions , logiciels, expert comptable, fournitures de bureau…Etc…y compris les salaires)

Il est important de ne pas déformer la réalité des choses et reconnaître le travail de ceux qui s’impliquent dans la gestion du comité d’entreprise.

Tous dans l’action le 22 mai !

Dans le régime général, les Conventions d’Objectifs et de Gestion sont conclues ou vont l’être prochainement. Le bilan est terrible : les effectifs vont baisser de 10% sur les cinq prochaines années, et ce, quel que soient les branches.

Pourtant, le Régime général, année après année, absorbe de nouvelles missions (LMDE, APRIA, SMER…) et l’adossement du régime des indépendants alors que les moyens humains ne cessent de se réduire obligeant les réseaux à se réorganiser en permanence et les salariés à s’adapter à d’incessants changements.

Les prochaines COG prévoient aussi une forte réduction des moyens des organismes (surface des locaux, etc..) aussi importante que celle des effectifs.

Les conséquences ? De nombreuses fermetures de lieux d’accueil au public, pénalisant les assurés et allocataires les plus fragiles.

Il est urgent de se mobiliser pour :

  • Des services publics de qualité et de proximité, condition incontournable au maintien de la solidarité et de l’égalité entre les citoyens sur tout le territoire.

Si le service public de sécurité sociale continue d’être assuré, c’est grâce au fort engagement des femmes et des hommes qui y travaillent.

Et pourtant, les salariés sont écartés de toute répartition toute reconnaissance financière de la part des pouvoirs publics !

Il est aussi urgent d’agir pour obtenir :

  • Des moyens humains à la hauteur pour un service public de qualité
  • L’amélioration des conditions de travail
  • L’ouverture immédiates des négociations salariales
  • Des engagements financiers pour négocier une classification permettant des parcours professionnels pour chacune et chacun

 

Pour faire bouger les lignes,

La CFDT vous appelle toutes et tous à être en grève le 22 mai 2018 !

la journée, une demi-journée ou 55 minutes.

 

Soyons nombreux pour montrer notre inquiétude grandissante concernant notre avenir et notre colère pour nos mauvaises conditions de travail.

Questions DP du 9 avril 2018

Le Lundi  9 avril va avoir lieu la délégation du personnel.  Vous avez une question concernant votre métier, une interrogation sur des projets …merci d’utiliser le formulaire ci dessous pour poser vos questions à la direction. Nous mettrons en ligne les réponses le plus rapidement possible.

Compte rendu CE du 22 février et 07 mars 2018

Plusieurs points ont été regroupés car  ils concernaient le sous directeur de la D5

Expérimentation concernant les experts comptables à la DDR 93, L’expérimentation relative aux experts comptables a essentiellement pour objet de faire baisser les anomalies DSN. Elle se fera au sein de la DDR 93 sur une période de 6 mois Les 3 ETP gestionnaires de comptes dédiés seront désignés sur la base du volontariat (possibilité non exclue de la désignation d’un interlocuteur CTX) Le nombre de comptes clients intégrés sera d’environ 4500 soit  1500 compte par gestionnaire (contre 2000 selon « la norme » établie) Beaucoup de questions posées sans réponse notamment sur le sort des 6000 comptes gérés actuellement par ces gestionnaires qui risquent de rester non gérés du jour de leur nomination au 1er avril jusqu’à la finalisation du rééquilibrage des comptes en mai.

Information sur l’équilibre des charges/ressources au sein de la D5

Une seule demi page d’information pour ce qui va être tout de même une opération d’envergure avec des nouveautés qui anticipent URSSAF 2020 : abandon de la notion de département, ce rééquilibrage ne sera pas définitif puisqu’il sera revu  à chaque fois qu’un déséquilibre Charges/ressources trop important sera constaté. Norme de 2000 comptes par gestionnaire retenue mais pas de réponse à notre question pour savoir s’il y a avait eu étude sur les types de comptes (en pratique 1 compte ≠1 compte  ) Les secteurs RG et les TI sont concernés.

Information sur le projet pilote de la gestion des comptes PL au sein de la DDR de Seine et Marne

Une unité va récupérer des comptes PL de la DDR 92. Leur nombre dépendra du résultat du rééquilibrage du point 13 Le dispositif d’entraide avec la DDR Paris Nord sera suspendu. Le fonctionnement par portefeuille collectif sera maintenu. Une formation théorique et pratique est prévue. Nous avons insisté sur son importance. On parle de phase pilote en référence à la future DDR de Lieusaint qui sera dédiée aux TNS.

Les journées d’entraide régionale pour 2018

Le Calendrier prévisionnel (jeudi 8 mars, 7 juin, 4 octobre et 6 décembre) pourra être modifié en fonction des besoins. Sont concernés les gestionnaires des comptes du RG. Le personnel des centres d’accueil, les rédacteurs et attachés juridiques pourraient être sollicités aussi.

Compte tenu des nombreuses questions restées sans réponse, et du morcellement des informations présentées au CE, une sorte de tableau récapitulant les expérimentations/rééquilibrage/phase pilote… devrait être  présenté à la prochaine séance. On a surtout l’impression que toutes ces mesures permettent de « gérer la pénurie »

La formation

Nicolas Joly a répondu aux questions posées par la commission formation . Par contre les questions qui s’adressaient plus à la Direction restent en attente (transaction PCOR par des N3) Toutes les difficultés et problèmes évoqués seront traités. Pour les ex salariés APRIA et Harmonie un dispositif MERECO a été mis en place prévoyant un parcours de formation en fonction de la typologie d’emploi. Les tuteurs moniteurs seront rémunérés sur la base habituelle. Il y aura un livret d ‘alternance mais pas d’évaluation.

Pour les ex CCVRP, comme ils restent sur leurs activités seule la journée d’intégration a été faite. Le secteur formation n’ayant pas été sollicité

Pour les OMEGA, Nicolas JOLY a rappelé l’importance du partenariat entre le stagiaire et les tuteurs/moniteurs Le livret d’alternance doit bien être vu par le stagiaire qui peut y faire ses observations.

Pour les controleurs et les omega seul le corrigé oral est prévu, une fiche individualise leur est donnée et il pourrait être possible d’envisager une fiche de synthèse sur les axes d’amélioration demandés

Les supports de formation émanent de l’ACOSS. Ceux de 2018 qui arrivent devraient avoir été mis à jour

Les demandes de formation peuvent être faites sur la boite dédiée mais sont toujours sous couvert de la hiérarchie

Mise en place d’un accueil téléphonique à la DRH

Un organigramme complet de la RH a été demandé. L’étude faite du 15 janvier au 15 février sera fournie. Le dispositif fonctionnera toute l’année y compris juillet/aout. Ce sera sur la base du volontariat. Il subsiste beaucoup d’imprécisions

Nous avons demandé si les permanences pontuelles sur site (DDR 77) seraient maintenues ou supprimées : réponse à venir

Nous avons demandé que soit remis en place l’outil décryptage qui répondait à toutes les demandes basiques sur les droits des salariés : réponse l’idée d’un tel produit n’est pas abandonnée mais serait peut être sous une autre forme

Suite du CE le 07 mars

RSI et Rapport GIORGI

Période transitoire 2018/2020 pour finaliser la transformation et fixer les grands axes.

Le transfert des salariés sera effectif au plus tard au 01 janvier 2020 et sera fixé par décret,un accord d’accompagnement des salariés est en cours de négociation à l’Ucanss.

Pour l’instant il n’est pas prévu de diffusion du rapport Giorgi ;les travaux se termineront en avril et la diffusion se fera en mai 2018.

En ce qui concerne l’immobilier contrairement à ce qui avait été dit par la direction sortante aucune décision n’a été prise tant pour St Ouen que pour Dammarys les lys.

En ce qui concerne le front office pas plus de décisions et pour les fiches de vœux on attend septembre 2018.

Plus cela va moins on en sait !Ce n’est vraiment pas rassurant pour le personnel !

Point sur la COG

La COG et les CPG ont pris du retard.

Pas d’informations d’ici avril 2018, quid des effectifs à l’Urssaf IDF ?

Les heures supplémentaires

Elles sont à présent ouvertes aux salariés à temps partiel .Ce sont des heures complémentaires majorées seulement de 10 %.

Peut être une possibilité pour la direction de se montrer plus généreuse que la loi et les passer à 25% ?

Les questions diverses ont pu être posées mais notre réponse concernant les salariés du 91 chargés jusqu’à maintenant du remboursement  des parts ouvrières doit attendre.

Si on supprimait le travail de certains directeurs, la réponse serait elle plus rapide ?

Résultats des élections

Les résultats sont tombés. notre score dans le collège « cadres » est un franc succès. Karine Macadoux et Sylvie Bouhrara sont largement élues . Pour les « employés » , nous n’avons hélas aucun élu.

Malgré une abstention de plus en plus forte, notre score est stable. Face à l’employeur nous sommes vraiment reconnus comme la première organisation cadre de l’URSSAF. Grace à votre aide et vos conseils, il nous reste à augmenter notre score chez les employés.

Merci à tous pour votre soutien sans faille