AVIS CFDT AU CHSCT

Tout d’abord une remarque préalable, nous constatons que la direction a dissocié le versant métier du versant immobilier.

Pour la CFDT, il est difficile de dissocier les deux ;  puisque les deux versants influent durablement sur les conditions de travail de nos collègues.

D’autant que la future organisation du RSI reste une inconnue.

 

La CFDT ne peut accepter  ni les propositions d’implantation, ni les prestations proposées pour les immeubles, ni l’architecture de ces immeubles.

L’implantation

Elle se situe en grande couronne  à l’exception du 93 ce qui multiplie pour la grande majorité des salariés le temps de transport. Qu’en es t il de la conciliation vie privée, vie professionnelle ?????

  • Le site de LIEUSAINT est mal desservi par les transports et le temps de déplacement est rallongé pour 90% des agents actuellement à Melun.

Certains devront prendre désormais l’autoroute avec péage. D’où une augmentation du coût du transport (essence, péage et usure du véhicule), soit encore une baisse de pouvoir d’achat compte tenu de la stagnation de nos salaires.

  • Le site de Champs sur Marne désavantage tous ceux qui ne sont pas sur la même branche du RER A. Il n’est laissé aucun choix aux agents de la PFT, TESE, contrôle sur pièces. C’est là ou rien !!!
  • Seul le site de Paris Nord est bien implanté ce qui fait craindre beaucoup de déceptions pour ceux qui ne pourront l’avoir.

 

 

La répartition des comptes

Au vu de la répartition imposée par la direction, la plupart des agents seront pénalisés. En effet, ils devront choisir :

  • Soit de garder leur régime, s’éloigner de leur domicile et ainsi augmenter leur temps de transport.
  • soit de rester à « proximité » de leur domicile et de changer de régime,

 

Ce projet demandera un effort considérable en formation avec  une importante mobilisation en ressources humaines (formateurs, tuteurs, moniteurs), et en temps de formation,  et ce, tout en maintenant un niveau de production élevé

La direction ne semble pas se rendre compte de l’énorme gâchis en compétence et en expertise.

 

Les prestations

Les prestations des immeubles ne prévoient aucun système de restauration inter entreprise(RIE) nécessaire à l’équilibre nutritionnel et à la convivialité entre collègues.

Les salles de sport n’intéresseront qu’une population sans problème de santé, de handicap et d’horaire.

Enfin le schéma de  construction des immeubles de 18 mètres entraine une implantation des bureaux en open space,  qui ne garantissent pas des conditions de travail optimales.

 

 

Tous ces efforts demandés ne seront guère récompensés. En effet, la direction ne propose aucune mesure financière d’accompagnement.

En conséquence, la CFDT ne peut que donner un avis négatif sur l’ensemble du projet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.