Classification Sécu Une négo qui risque de s’enliser !

La CFDT prête à négocier mais…
La CFDT, CGT, FO et l’employeur s’étaient quittées le 25 juin sur un accord pour que la méthodologie de travail de repositionnement des emplois repères soit claire. Il s’agissait de réaliser un travail en commun sur ces derniers, à partir d’un document de l’employeur, puis de confronter ces premiers résultats lors de la réunion de négociation du 9 juillet.
La CFDT s’est donc rendue à cette séance en ayant réalisé en amont ce travail de repositionnement pour pouvoir échanger, avec les Caisses Nationales, sur les écarts constatés.
Ce sujet n’a pas été abordé et la CFDT le regrette vivement. En effet, il aurait permis de lever les incompréhensions, de valider ou amender la méthode et donc de démarrer le processus de repositionnement. Les emplois repères sont une revendication forte de la CFDT. Nous souhaitons participer activement à leur mise en œuvre en réalisant notre propre cotation sur chaque emploi concerné afin de ne pas subir des reclassements arbitraires.
Une séance de négociation qui s’est rapidement enlisée
En effet FO et la CGT demandaient au préalable que l’employeur présente la totalité de son projet de Classification.
L’employeur n’a pas souhaité répondre à cette demande indiquant qu’il était nécessaire de se mettre d’accord sur le repositionnement des emplois repères afin d’en estimer le coût et l’impact sur l’enveloppe budgétaire « Classification ». Il en fait le passage obligé pour continuer la négociation.
La CFDT partage la demande de la CGT et de FO. Il est urgent de connaître le projet global de l’employeur, pour pouvoir avancer des contre-propositions. Toutefois et comme elle s’y était engagée, la CFDT souhaitait reprendre la séance conformément à l’ordre du jour.
Et maintenant…
Cette séance n’a pas permis d’avancer. Il appartient maintenant à l’employeur de renouer le dialogue, faute de quoi les prochaines séances seront stériles.
La prochaine réunion de négociation se tiendra sur la deuxième quinzaine de septembre.

Comme toutes les négociations classification, celle-ci estcomplexe et nécessite du temps.
La CFDT ira au bout de cette négociation
dans l’intérêt de tous les salariés.
Aux autres acteurs de prendre aussi leurs responsabilités.
A Paris, le 15 juillet 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.