COMPTE RENDU CE DU 25 MAI 2016

BILAN DES RELATIONS AVEC LE RSI

Le contexte est tendu au niveau national.
La convention régionale prévoit un partage de compétence entre le RSI et les URSSAF. Le principe est : « qui reçoit le dossier le traite. » Dans les faits, c’est la cellule mixte locale composée de gens du RSI et de l’URSSAF qui traite les problèmes.

Sur l’accueil commun URSSAF /RSI, une mise au point a été faite afin que les permanences URSSAF ne concernent que des problèmes URSSAF. Des conseillers cotisants de tous les sites s’y déplacent.
Les solutions pérennes sont en cours d’élaboration ; création d’une structure mixte étendue ou création d’un GIP (groupement d’intérêt public).

La suite au prochain numéro………

DSI 2018

Projet de créer un seul centre informatique national.

Pour cela deux scenarii sont à l’étude :
– soit rattacher l’ensemble des informaticiens de la branche à l’ACOSS (+ 930 salariés à temps plein à l’ACOSS)
– ou créer un CERTI séparé de l’ACOSS du même nombre de salariés avec un directeur et un conseil d’administration.

Les dernières informations font penser que l’assistance de premier niveau resterait aux URSSAF.
Les interrogations CFDT sont surtout sur le respect des conditions de travail et des lieux géographiques de travail des personnels informatiques et administratifs, ainsi qu’un bon service à l’utilisateur.

Et que deviendra le centre informatique de Noisy le grand ?

Vos élus CFDT se sont organisés nationalement et vous tiendront informés des suites du dossier.
A noter qu’un point sera fait régulièrement en CE.

INFORMATION SUR L’EXTENSION DU REGIME DES HORAIRES VARIABLES A LA PFT

La mise à jour du référentiel de l’emploi a permis de discuter de l’augmentation de 10% des flux à la plate-forme.

QUESTIONS DIVERSES

Problème de l’augmentation des stocks, d’après la direction, à la suite de la montée en charge de la DSN.

La CFDT pense que c’est le résultat des nombreux postes non remplacés dans notre organisme.

En attendant, heures supplémentaires 2 samedis de juin et embauches de CDD grâce à une dotation supplémentaire sur le budget (quand on veut on peut !).

Questions sur la pénurie d’essence :

Liaisons inter sites, déplacements des inspecteurs notamment ceux de la grande couronne. La direction réfléchit à des mesures. Peut-être une autorisation d’augmenter le nombre de jours de télétravail ? La direction prévoit un « A la volée ».

Perte de pouvoir d’achat des salariés :

La direction fait ses calculs mais ne ressent aucune obligation de donner des pas de compétence. Ce n’est pas notre interprétation de la lettre de cadrage de l’ACOSS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.