COMPTE RENDU DE LA CSSCT DU 25 Mars 2021

LEVEE DES RESERVES DES NOUVEAUX BATIMENTS

La direction nous présente point par point l’état d’avancement de la remise en conformité des diverses malfaçons sur les sites livrés.

A notre question sur l’impact sur le budget, elle répond qu’il n’y aura pas de coût supplémentaire car tous les signalements ont été fait dans les délais prévus par la garantie de parfait achèvement.

A notre remarque sur le nombre élevé de signalements, notamment pour les installations électriques, la direction répond qu’en effet il y en a beaucoup, mais que ce n’est pas inhabituel si on regarde ce qui se passe d’une façon générale dans l’immobilier.

 

CRISE COVID 19

La vaccination va pouvoir démarrer aussi bien auprès de l’ACMS que du Service de Santé au Travail du Lagny.

Il conviendra selon votre site de prendre contact directement auprès de la médecine du travail dont vous dépendez.

Seuls ne peuvent y avoir accès pour le moment que les personnes de plus de 55 ans prioritaires car les pharmacies ne peuvent délivrer aux médecins du travail que l’Astra Zenica actuellement.

Mme Zagar précise que selon le calendrier, si la date du rappel tombe pendant l’été, il sera possible de la faire sur votre lieu de vacance, du moment que c’est toujours avec l’Astra Zenica.

Nous avons interrogé la direction sur le respect du secret médical pour cette opération. Si vous obtenez un rendez-vous, vous devrez en prévenir votre hiérarchie mais sans avoir à indiquer d’autre motif que « visite à la médecine du travail ». Il n’est pas nécessaire non plus de demander une attestation de déplacement à l’employeur, car vous pourrez, si besoin, en signer une vous-même au motif « Consultations et soins » à l’appui de votre convocation.

Pour ce qui est de l’état de santé des collègues, Mme Zagar informe d’une augmentation significative du nombre de cas :

  • 13 en janvier
  • 12 en février
  • Déjà 17 en mars, plus 11 en attente de diagnostic.

Sur un total de 94 signalements depuis le début 2021

Toutes les contaminations sont familiales.

Mme Zagar rappelle l’importance des gestes barrières, surtout dans les réfectoires.

 

POLE TGE DE PARIS

Les entretiens menés par la médecine du travail sur ce pôle confirment la gravité de la situation.

Avec le départ de la plupart des experts de cette gestion (en retraite ou vers d’autres sites Urssaf 2020), l’équipe restant ne parvient pas à assurer la charge de travail. La moitié de l’équipe est ou doit encore être remplacée.

Les manageurs, eux-mêmes débordés et devant en plus assumer la charge des agents absents, ne peuvent pas se rendre assez disponibles pour les agents, dont nombre d’entre eux sont en formation ou récemment nommés.

Sans oublier la charge que représente pour tout le monde la formation des nouveaux.

Comme si ça ne suffisait pas, les agents souffrent en plus de ce qu’on peut appeler un « déni de TGE », c’est-à-dire que la réalité de la gestion des TGE et les différences avec le RG ne sont pas reconnus.

Les effectifs :

  • Il y a actuellement 30 personnes aux TGE de Paris :
  • 6 viennent du pôle TGE de Nanterre
  • 14 étaient déjà au pôle TGE de Paris Nord
  • 6 viennent du RG (3 de Nanterre et 3 de Paris)
  • 4 Oméga sont sortis de formation en décembre.

A cela vont s’ajouter une nouvelle promotion de 5 Oméga lancée en mars, ce qui portera le nombre à 35 pour Paris + 5 agents du pôle TGE de Lieusaint.

Il est bon de porter le niveau des effectifs même au-delà de ce qu’il était avant Urssaf 2020 (30 sur les trois pôles), mais il est avant tout indispensable de réévaluer le nombre d’affaires par rapport au nombre de personnes.

 

PRS

Un point complet sera fait à la prochaine CSSCT. Bien des choses, à commencer par la réduction du temps de pose entre deux appels en logage, sont difficilement supportées par les agents.

En attendant, la direction confirme que les règles de l’accueil téléphonique sont les mêmes pour la PFT que pour les autres personnes en charge.

 

SECURITE DES COLLABORATEURS EN LIEN AVEC LE PUBLIC

Une réflexion va être menée sur le sujet, en lien avec l’Acoss pour voir ce qui se fait dans les autres Urssaf.

Un projet sera présenté à la prochaine CSSCT.

 

SITE DE GUYANCOURT

Les prétentions du bailleur pour le renouvellement ayant été refusées par le Conseil d’Administration, l’Urssaf recherche un nouveau site.

A cette occasion, un groupe de travail va se mettre en place pour définir quels sont les besoins dans la perspective d’une extension du TAD et des nouvelles formes de travail qui se dessinent pour l’après-crise sanitaire.

A ce propos, on précise qu’une nouvelle négociation sur le télétravail sera lancée à la rentrée de septembre, l’accord actuel venant à échéance au 31 décembre.

 

Prochaine réunion de la CSSCT : jeudi 15 avril 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.