Déclaration CFDT au comité d’entreprise du 23 mai 2019

L’application DSN a été mise à disposition aux gestionnaires et réfèrent de recouvrement sans aucune information concernant la sensibilité des données.

La CFDT s’étonne du choix de donner accès a des applications sensibles à un grand nombre de personnes sans aucune concertation, ni informations

Tout comme d’autres applications tel que RNCPS, il aurait été judicieux de faire signer une clause de confidentialité aux agents.

De plus un article 48 accusant des agents ne connaissant pas les risques d’utilisation est une action excessive et peu constructive. Un premier avertissement par l’encadrement était amplement suffisant.

 

Dans une période où chaque agent de l’URSSAF ile de France subit les décisions de l’URSSAF 2020, des stocks grandissants et des journées d’entraide contre productives, nous pensons qu’il est inutile de rajouter de nouvelles pressions.

 

Le 23 mai 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.