Le PERCO : Obstacles levés Mise en oeuvre proche !

Pourquoi une si longue attente ?
Depuis l’agrément de l’accord PERCO, le 18 mars 2018, la fédération CFDT a été plusieurs fois interpelée sur la date de sa mise en oeuvre.
« Comment se fait-il que rien ne se passe ?
Pourquoi le processus est-il si long ? ».
Ces questions sont légitimes. La réponse est simple :
il fallait choisir un prestataire qui fasse consensus.
en capacité de répondre aux interrogations et attentes de tous les salariés
qui accompagne les services RH de nos organismes
qui assure une qualité de service irréprochable
Du côté employeur, le souci premier était le coût du prestataire (ce qui ne surpren dra personne). Il a donc fallu rapprocher les points de vue…ce qui n’a pas été facile.
Mais la CFDT a tenu bon !
De plus, il semblait judicieux d’avoir un opérateur unique pour le PEI et le PERCO
afin de simplifier la vie des salariés-épargnants.
Enfin, nous avons insisté pour qu’une audition de différents prestataires soit organi- sée début juillet. Pour la CFDT, le choix s’est porté sur la proposition commune AMUNDI-HUMANIS au détriment de l’offre NATIXIS. Rappelons que la CFDT est seule signataire de l’accord PERCO pour les employés et cadres.
Le 18 septembre, l’employeur a annoncé qu’il approuvait également le choix AMUNDI-HUMANIS.
En terme de coût et de prestations, c’est l’offre la plus complète et qui présente la
meilleure qualité de service.
1
La CFDT avait comme principal objectif dans cette négociation :
La qualité de service à rendre aux salariés. En effet, le PERCO est un nouveau dispositif dans le paysage du régime général.
Pour la CFDT, il fallait absolument un prestataire :
Le PERCO : Obstacles levés Mise en oeuvre proche !
Et maintenant ?
Il convient de conclure un accord fixant la durée du contrat avec le prestataire, les modalités pratiques (transfert des fonds PEI…), l’offre de service, etc. et d’adapter nos logiciels de paye (GRH et Sirius) aux modalités du PERCO.
Avant la fin du 1er semestre 2019, le PERCO sera mis en oeuvre dans tous les organismes au profit de tous les salariés qui le souhaitent.
Bref rappel :
Le PEI : Plan d’Epargne sur lequel les salariés peuvent épargner (par exemple leur intéressement mais aussi d’autres éléments de rémunérations). Les sommes placées sont défiscalisées sous certaines conditions. Il existe depuis 2008. A ce jour, 18 000 salariés en ont ouvert un. Il est renouvelé par accord tous les trois ans.
Le PERCO : Plan d’Epargne Retraite sur lequel les salariés pourront effectuer des versements volontaires. Les salariés pourront également verser jusqu’à 10 jours de congés ou de RTT préalablement placés sur le Compte-Epargne-Temps (CET). L’employeur abondera à hauteur de 30 euros par journée épargnée, soit 300 euros annuel maximum.
2 A Paris, le 20/09/2018
Rejoignez et adhérez à la CFDT !
Nous avons un accord PERCO
Nous avons un opérateur
Reste à signer les accords de mise en oeuvre :
La CFDT permettra la naissance du PERCO à la Sécurité sociale !
La CFDT agit dans l’intérêt de tous les salariés et le PERCO c’est pour tous les salariés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.