Pour nos Salaires : Tous en grève le 18 décembre

Le 18 décembre se tient une Réunion de négociation nationale sur les salaires 2019.
Rien n’indique que l’employeur sera en mesure de proposer une mesure salariale digne de ce nom.

L’année 2018 s’est achevée sur une année blanche soit 0% d’augmentation de la valeur du point, ni aucune mesure collective en points comme nous avions pu les négocier en 2011 et en 2012.
Les mesures individuelles baissent : moins de pas de compétences et moins de promotions. Le cadrage budgétaire imposé par les pouvoirs publics se durcit alors que les comptes du Régime général sont sortis du rouge.
Le contexte général, marqué par une reprise de l’inflation, pénalise lourdement ceux qui n’ont pas eu d’augmentation individuelle.
Par ailleurs, les négociations sur la classification débutent à peine, nous sommes en-core loin d’un possible accord.
C’est pourquoi, la CFDT porte deux revendications :
L’augmentation de la valeur du point de 3% pour tenir compte de l’inflation prévue en 2019 soit 1,5% minimum et permettre une mesure de rattrapage sur 2018.
Des moyens budgétaires pour la future classification.
C’est pour cela que la CFDT appelle les salariés à être tous ensemble dans l’action le 18 !
Ce sont des revendications crédibles et cohérentes.
L’employeur et les pouvoirs publics doivent les entendre
A Paris, le 30/11/2018

Une réflexion sur “Pour nos Salaires : Tous en grève le 18 décembre

  1. Bien que nouvelle retraitée, je m’associe à votre action. Il est grand temps que la tutelle tienne compte des salariés de l’institution surtout après tous les efforts fournis par tous. Considération et reconnaissance ne sont pas des vains mots. Bravo à tous pour votre investissement syndical. J’espère que votre appel à la grève sera entendu et sera un succès .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.