revalorisation de l’indemnité forfaitaire de télétravail à compter du 1er janvier 2019.

Le Protocole d’accord du 28 novembre 2017 relatif aux travail à distance prévoit qu’une indemnité forfaitaire mensuelle
est versée pour la prise en compte des frais professionnels découlant de l’exercice du télétravail (abonnement internet,
consommation d’électricité, d’eau, de chauffage).
Cette indemnité forfaitaire mensuelle, qui est fonction du nombre de jours effectivement télétravaillés, ne peut être
inférieure à 10 euros pour une journée en télétravail par semaine, à 20 euros et à 30 euros pour 3 jours par semaine en
télétravail.
L’article 5 de ce Protocole d’accord prévoit que ces montants sont revalorisés au 1er janvier de chaque année en fonction
du taux d’évolution annuelle constaté de l’indice Insee « Logement, eau, gaz et combustible », ou de tout indice qui
viendrait à s’y substituer, publié au bulletin mensuel de statistique. L’Ucanss notifie aux organismes, ainsi qu’aux
organisations syndicales, dès la publication de l’indice Insee de référence de décembre, les nouveaux montants revalorisés
de ces indemnités forfaitaires.
Je vous informe qu’en application de cette disposition, l’évolution de l’indice I.N.S.E.E. précité conduit aux revalorisations
suivantes :
10,24 € pour une journée en télétravail par semaine,
20,48 € pour 2 jours par semaine en télétravail,
30,72 € pour 3 jours par semaine en télétravail.
2,56 € par jour télétravaillé lorsque le télétravail est organisé sous la forme d’une enveloppe de jours à prendre par
le salarié au cours de l’année civile.
Ces nouveaux montants prennent effet au 1er janvier 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.