Salaires : un accord à minima 0,5 % sur la valeur du point au 1er mai

La négociation salariale 2017 se conclut donc par une mesure générale. Certes minime, mais nous partions de zéro.

Pour rappel, c’est aussi la première augmentation de la valeur du point depuis 2010 même si, d’autres accords salariaux ont été signés par la CFDT dans l’intervalle (5 points pour tous, augmentation du coeff. de qualification…).

Cet accord ne correspond pas à nos attentes, c’est une évidence. Mais nous l’avons arraché, avec la CFTC et la CGC, aux autorités interministérielles lors du rendez-vous de novembre 2016.

FO et CGT vous diront qu’à moins de 7 %, signer un accord, c’est « trahir le personnel » et ces mêmes syndicats vous diront que cet accord aura pour effet de réduire les pas de compétence. C’est faux, comme chaque année, le nombre de pas de compétence attribués oscillera entre 28 et 32 % de l’effectif et les promotions resteront au même niveau qu’en 2016.

Pour mettre leurs actes en conformité avec leurs paroles, nous engageons donc la CGT et FO à faire valoir leur droit d’opposition.

Car la seule question qui vaille est celle-ci : fallait-il signer cet accord salarial ?

Ni la CFDT, ni la CFTC, ni la CGC n’ont pris cette décision à la légère. Ne pas signer, et après ? Les salariés attendraient un an de plus pour avoir une augmentation collective, même modeste, de leur salaire ?

Nous avons donc signé. Tout en sachant que la question des rémunérations à la Sécu reste entière.

  • Mais être efficace sur ce sujet, ce n’est pas se contenter de porter des revendications déconnectées de la réalité.
  • Etre efficace, c’est agir pour assouplir le double carcan qui encadre la négociation salariale – les COG et la RMPP. Et ça, on ne pourra le faire que par une négociation approfondie – et difficile – avec les Pouvoirs publics.

 

Il n’y a pas d’autres voix. La CFDT continuera d’agir en ce sens.

Paris, le 09 février 2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.