Sur le rapport du service de santé au travail de l’URSSAF IDF de l’année 2014

Le médecin du travail fait ressortir deux risques majeurs dans notre organisme :
-les RPS (risques psycho sociaux) impactant le moral des salariés
-les TMS (troubles musculo squeléttiques), notamment à la D405
L’aménagement de la D405 a besoin d’être urgemment repensé par la Direction avec le concours du référent santé au travail, d’ergonomes et de la médecine du travail. Une écoute attentive des suggestions du personnel est nécessaire.
Nous demandons qu’un bilan de la réorganisation (fusion OPEX-WATT) soit réalisé.
Concernant, les accidents de travail, le médecin constate l’augmentation des jours d’arrêt et préconise une analyse rigoureuse de leurs causes.
Compte tenu de la nomination d’un référent santé au travail, la CFDT appuie cette demande d’analyse des AT.
La CFDT demande l’embauche d’une infirmière du travail compte tenu du nombre de salariés à l’effectif.
Depuis la rédaction de ce rapport, le télé-travail et la médecine inter-entreprise ont été mis en place. Comme préconisé dans le rapport, nous souhaiterons que le service de santé au travail effectue un bilan de ces 2 réformes.
Après ces observations, la CFDT donne un avis favorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.