Urssaf : attention, danger !

Dans un discours prononcé à BERCY le 11 juillet 2018, le ministre de l’action et des comptes publics, Gérald DARMANIN, a fait une déclaration qui secoue déjà la branche Recouvrement.
Sans la moindre concertation, ni avec la Direction de la Sécurité Sociale, ni avec la direction de l’ACOSS, le ministre a déclaré :
« dans ce mandat, nous devrons opérer le rapprochement entre le recouvrement réalisé au sein des sphères Etat et de la sphère sociale par la constitution d’une agence unique du recouvrement ».
Oui, il s’agit très clairement une volonté de mettre les Urssaf, voire les retraites complémentaires, sous l’administration directe de Bercy.
Déstabiliser le réseau du recouvrement en annonçant au mieux la mise sous tutelle des Urssaf, est très grave au moment où la branche est engagée dans une vaste opération de transfert des missions et du personnel de l’ex-RSI.
Le ministre rappelle pourtant dans le même discours que « la Direction de la Sécurité Sociale doit réussir la fin du RSI et l’intégration de la protection sociale des indépendants dans le régime général ».
Si on veut assurer la réussite de cette intégration, monsieur le Ministre, il faut éviter de semer l’inquiétude et le désordre par ce type de déclaration !!!
Par ailleurs, placer les comptes sociaux directement sous tutelle directe de l’Etat, c’est oublier un peu vite le rôle des partenaires sociaux qui assurent la gestion des cotisations des assurés sociaux.

La fédération CFDT considère cette déclaration comme très dangereuse.
Non seulement elle ébranle le réseau du Recouvrement au pire des moments, mais elle annonce clairement la volonté d’éliminer les
partenaires sociaux de la gestion de la protection sociale.
Et cela la CFDT ne l’acceptera pas !

Communiqué de la fédération CFDT PSTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.