Commission de suivi du protocole d’accompagnement de l’Urssaf 2020

Ainsi que prévu au protocole sur l’Urssaf 2020, cette commission semestrielle s’est réunie le 1er avril pour étudier le niveau des mesures d’accompagnement du projet.

Au total 144 salariés ont bénéficié d’une mesure financière depuis la dernière commission en novembre.

  • Près d’une centaine d’agents ont continué à percevoir la prise en charge de leur Pass Navigo jusqu’à fin 2020. Une soixante continuent à en bénéficier en janvier et février. Cela porte le total à 139 agents.
  • 5 salariés ont continué à percevoir des IK en octobre / novembre pour un montant moyen de 407 euros, sachant que la période de confinement a été neutralisée.
  • Les dernières primes de mobilité ont été payées en février.
  • Les personnes qui ont déménagé plusieurs fois (en zone tampon) ont pu toucher la mesure dès leur premier déménagement. 15 personnes sont dans ce cas.
  • 169 points de pas de compétence ont été attribués en 2020 et 61 depuis le début 2021 pour les personnes dont le changement de régime à été validé.
  • L’accompagnement logement par contre ne s’améliore pas. La nouvelle plate-forme AL’in d’Action logement ne fonctionne toujours pas parfaitement.

Nous renouvelons notre alerte à la direction sur le problème récurent d’accès au logement pour nombre de nos collègues.

  • 7 salariés ont pu avoir une majoration de leur prime de crèche et 20 ont pu avoir un berceau.
  • Les visites d’intégration aux nouveaux sites ont pu se faire à Lieusaint et Champs. Pour Paris et Cergy ces visites ont été virtuelles car l’installation s’est faite pendant le second confinement.
  • 4 gestionnaires proches du départ à la retraite ont pu rester sur leur site sans changer de régime.
  • 23 salariés auraient pu obtenir un 3e jour de TAD, mais seuls 15 en ont fait la demande.
  • 9 salariés n’ayant pu obtenir satisfaction de la contestation de leur affectation sont toujours inscrits sur la base de mobilité dans l’attente d’une place disponible.
  • 31 salariés ont été accompagnés par l’Urssaf pour leur demande de mobilité en Province, 10 ont reçu des propositions et 9 les ont accepté. Rappelons qu’au final la mutation reste au bon vouloir de l’organisme de destination.
  • 4 demandes de congé sabbatique et 27 congés de fin de carrière on été acceptées.

Les neutralisations dues aux confinements, ou les retards dans l’installation des nouveaux sites n’ont pas eu d’effet sur la durée des mesures qui sont valables 12 mois, la durée de l’accord courant jusqu’à fin 2022 permet d’absorber les décalages qu’on a connu.

 

 

Nous rappelons que la section CFDT de l’Urssaf IDF a suivi les salariés dans la transition Urssaf 2020 et obtenu ces indemnités qui vont au-delà de la Convention Collective.

Rappelons aussi que ces mesures sont financées avec une enveloppe particulière et sont versées sans prendre sur l’enveloppe des pas de compétence et des changements de niveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.