Compte-rendu de la séance plénière CSE du 18 novembre 2020

En préalable, la CFDT fait une déclaration sur les conditions de l’accueil et de la téléphonie dont nous vous avons diffusé le texte. Nous y soulignons l’aggravation de plus en plus constante de la surcharge imposée aux agents. Et nous rappelons, s’il en était besoin, l’épuisement tant physique que mental des agents, notamment suite aux dernières mesures de renfort téléphonique qui constitue la goutte d’eau de trop.

 

AVIS SUR LE BILAN SOCIAL 2019

A l’unanimité, les organisations syndicales émettent un avis négatif sur le bilan social présenté par la direction, compte tenu des conditions d’emploi plus qu’insuffisantes, au recours aux CDD plus qu’abusifs (en 2019) et de la politique salariale qui ne permet pas de rétribuer les agents à la hauteur de leur implication dans le travail.

 

AVIS SUR LA MISE EN PLACE DES NOUVEAUX REFERENTIELS POUR LES N 3 et N 4

La CFDT prend acte de cette modification des référentiels car, derrière une apparence de clarification, se cache un artifice pour justifier de sa politique salariale, qui permet une promotion pour nombre de collègues, c’est vrai, mais qui reste notoirement insuffisante.

 

AVIS SUR L’OUTIL DE SUIVI DU TEMPS DE TRAVAIL DES ITINERANTS

Les organisations syndicales ont exprimé ne pas être en mesure de rendre un avis sur cet outil dont le fonctionnement est encore trop aléatoire et qui ne balaye pas tous les cas de figure.

Les organisations syndicales renouvellent leur demande unanime d’ouverture d’une véritable négociation sur le temps de travail des itinérants.

 

AVIS SUR LE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS POUR L’ANNEE 2020

Au vu du rapport de la CSSCT qui considère que l’année 2020 est trop avancée pour que ça ait du sens d’établir un plan pour 2 mois, que ce plan ne fait pas référence au rapport du cabinet d’expertise CEDAET sur les risques sociaux et qui préconise de travailler dès maintenant sur le plan 2021, la CFDT prends acte de ce rapport et sera vigilante sur le plan 2021.

 

AVIS SUR LE BILAN DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET LE PROGRAMME 2021

Au vu du rapport de la Commission Formation du CSE, la CFDT ne peut que prendre acte de ces documents.

En effet, si le plan de formation est clair, le bilan des actions menées laisse parfois les agents grandement démunis, notamment face aux nouveaux outils informatiques.

D’autant que ceux-ci, participant à la dématérialisation des relations de travail, ne font que laisser nombre d’agents face à leur stress quotidien.

 

CONSULTATION SUR LES MODALITES D’ACCOMPLISSEMENT DE LA JOURNEE DE SOLIDARITE

Cette mesure qui consiste, rappelons-le, à retirer une journée de congé aux agents, n’ayant pas débouché sur la signature d’un accord entre partenaires sociaux, la direction informe qu’elle prendra la journée de solidarité, comme chaque année, sur la journée de congé pour démarches administrative.

L’ensemble des organisations syndicales donne un avis défavorable à cette décision et demande que la direction accorde cette journée aux agents, compte tenu de leur implication au quotidien dans leur travail.

Comme chaque année, la direction refuse d’accéder à cette demande !

 

MEDAILLE DU TRAVAIL

Nous demandons ce qu’il en est des demandes de médailles de 2020 qui sont restées – nous a-t-on dit – bloquées dans les préfectures.

Les dossiers seront-ils repris et traités ? Les primes seront-elles payées ? Les agents doivent-ils se manifester ?

La direction se renseigne.

 

REGLE DES 18 MOIS DE PRESENCE AVANT DE POUVOR POSTULER A UN POSTE

Des agents s’étant vu refuser de pouvoir postuler sur un poste car n’ayant pas 18 mois d’ancienneté dans leur poste actuel, nous interrogeons la direction sur cette règle, qui se conçoit peut-être à l’issue d’une formation longue, mais dont on ne comprend pas la justification sinon.

La direction nous répond que cette règle a été posée en 2016, suite à plusieurs cas à l’issue de formations qualifiantes, mais que sinon elle avait besoin d’être « toilettée » car il ne fallait pas en faire un systématisme, mais voir la situation des agents au cas par cas.

Si vous rencontrez des difficultés de cet ordre, n’hésitez pas à vous signaler !

 

CONTESTATIONS DE LA NON-ATTRIBUTION DE LA PRIME COVID

La direction considère ce sujet comme clos, quand bien même l’agent serait en désaccord avec son encadrement sur le calcul de nombre de jours de présence !

 

OBJECTIFS DES EAEA

Nous alertons la direction sur des cas d’agents qui se sont vu notifier jusqu’à 5 objectifs lourds sur leur EAEA.

La direction fera un rappel, le nombre d’objectifs ne doit pas dépasser 4.

 

PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE TRANSPORT

Des agents ne s’étant rendus que très peu sur site ont acheté des titres à la journée au lieu de leur abonnement mensuel.

Malheureusement, s’il est vrai que le coût est moins élevé en cette période, la direction se retranche derrière les textes qui ne permettent pas le remboursement des titres à la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.